Quel vélo à assistance électrique choisir ? ⚡️

Avec l’essor du vélo électrique, nombreux sont ceux qui se penche sur l’acquisition d’un VAE. Et c’est là que le bât blesse car il peut être assez difficile de s’y retrouver parmi la multitude de choix qui se présente. Tout d’horizon.

Quel VAE choisir ?

La première question à vous poser : pour quelle pratique vais-je utiliser mon futur VAE ? Et oui, il existe différents types de vélos électriques : les VTTAE, les vélos de villes électriques, les Gravel à assistance électrique, les vélos cargo à assistance électrique, les vélos pliants électriques. Bref, il y en a pour tous les goûts. Il vous faudra dans un premier lieu dégrossir votre projet d’achat en déterminant votre future pratique. Si vous ferez exclusivement de l’urbain, alors un vélo de ville ou un vélo pliable fera parfaitement l’affaire. Si vous ne souhaitez que faire de la route, devinez quoi ? Il vous faudra un vélo de route électrique, etc. Mais si vous souhaitez avoir un vélo polyvalent alors pourquoi ne pas se pencher sur le Gravel à assistance électrique ? Si vous voulez emmener vos enfants à l’école un joli vélo cargo électrique pourrait être tout à fait adapté. Bref, il faut faire elle tri et bien choisir son type de vélo.

💡 Note (et c’est bon à savoir) : le Gouvernement accorde des aides pour l’achat des vélos électriques et surtout pour les vélos cargo, allant jusqu’à 1000€ (sous certaines conditions). Ça vaut le coût de jeter un petit coup d’oeil.

La seconde question : je prends quel type de moteur ? Quand je dis quel type, c’est où est-ce que je souhaite avoir mon moteur ? Au niveau du pédalier, du moyeu avant, du moyeu arrière ? Oui, je sais vous commencez à vous tirer les cheveux mais on va y arriver. Aujourd’hui, sur le marché des VAE vous trouverez principalement 3 placements du moteur, cités précédemment. Je vais faire simple, et ne pas rentrer dans les détails : le moyeu avant pour de l’entrée de gamme le moteur arrière pour du moyen de gamme et le moteur pédalier pour du plus haut de gamme. Il y a bien sûr des exceptions mais le moteur moyeu avant est plutôt destiné à un usage occasionnel et de loisir. Le moteur moyeu avant permet une utilisation fréquente d’un un environnement moyennement valloné et le moteur pédalier permet un usage quotidien sur tout types de dénivelé. C’est grossier mais ce sont les grandes lignes à retenir car toute la configuration du moteur derrière aura un poids un important dans la performance de votre VAE.

La troisième question : quelle puissance de moteur dois-je choisir ? Il faut savoir qu’aujourd’hui il y a deux principaux acteurs sur le marché des moteurs VAE : BOSCH et YAMAHA. Bosch ayant une bien plus grande part de marché de que son homologue japonais. Et comme dirait Napoléon “un bon croquis vaut mieux qu’un long discours”, voici les différents moteurs proposés par Bosch :

Panel des moteurs Bosch

Et maintenant voici la liste des moteurs par couple (Nm = Newton Mètre). Ce couple permet de se faire une idée de la puissance du moteur pour gravir les dénivelé, avoir une bonne accélération, etc.

Moteurs selon Nm

Yamaha a aussi son panel de moteurs mais nous resteront sur le leader du marché.

Voilà ! J’espère que cet article vous permettra d’y voir un peu plus clair dans les différents types de VAE et sur comment faire son choix. Alors, quel VAE allez-vous choisir ? 😉

PS : sinon je répare aussi vos VAE 🤫

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

VELY

GRATUIT
VOIR